Comment occuper son enfant dans la salle d’attente ?

Faire la queue dans la salle d’attente du médecin avec son enfant n’est pas toujours une partie de plaisir pour un parent. En effet, l’impatience qui est un trait de caractère naturel chez tous les enfants prend souvent le dessus et peut donner lieu à des comportements ingérables et turbulents de l’enfant une fois confronté à une attente assez intolérable à son égard.

Attitude à adopter par le parent face à l’impatience de son enfant

Il est essentiel que vous compreniez la frustration ressentie par votre enfant lors de l’attente. Soyez tolérant car la patience n’est pas une vertu innée, elle reste une qualité assez rare même chez les adultes. S’énerver ou basculer vers une réaction extrême n’est donc pas la solution, restez zen. Préparez-le psychologiquement avant même votre départ, expliquez-lui la situation et l’attente qui va suivre une fois chez le médecin. Expliquez lui calmement sur les comportements qu’il doit adopter une fois sur place et le cas échéant, n’oubliez pas de lui faire un rappel à l’ordre d’un ton ferme mais calme. Plus important, armez-vous de plusieurs activités afin de l’aider davantage à être serein dans la salle d’attente.

Quelques idées pour occuper son enfant dans la salle d’attente du médecin

Préparer des activités en fonction des centres d’intérêt de son enfant est un moyen très efficace afin d’occuper son enfant dans la salle d’attente. Si votre enfant aime dessiner ou colorer, apportez-y des pages entières de dessin et de coloriage, des feutres et des crayons de couleurs. Si par contre, votre enfant est plutôt écran que feuille de papier, une tablette dans laquelle sont installés ses jeux préférés fera l’affaire. Si vous êtes de ces parents qui préfèrent restreindre l’écran à leurs enfants, faire une exception lors de l’attente chez le médecin transformera ce moment d’attente en un moment privilégié à ses yeux. Enfin, pour changer et lui éviter de s’ennuyer et de se lasser trop vite, vous pouvez vous-même organiser des petits jeux entre vous, dans lequel vous participerez aussi.

Apprendre la patience à son enfant : une solution à long terme

Rien de mieux qu’initier son enfant à la patience dès son très jeune âge. Pour ce faire, le dialogue est le premier pas à faire. Expliquez à votre enfant la raison pour laquelle savoir attendre est si important. Dans la pratique quotidienne, faites la différence entre besoins physiologiques de l’enfant et ses désirs. Les besoins physiologiques doivent être comblés dans l’immédiat, tandis que pour ses désirs, vous pouvez lui faire attendre et récompenser cette patience afin de l’habituer à la patience.

Trousse de secours : le « kit bobo » à emmener partout
Comment choisir un thermomètre pour enfant ?