Le rhume de hanche, une maladie douloureuse mais pas contagieuse

Le rhume de hanche est une maladie de plus en plus fréquente chez les hommes. Elle se manifeste le plus à l’âge de l’adolescence. Souvent, un individu qui est atteint de cette maladie ressent une douleur insupportable, ce qui est semblable à une douleur musculaire. Mais comment peut-on reconnaitre  qu’il s’agit vraiment d’un rhume de hanche ? Quels sont les signes ? Et quel est le traitement  adapté ? Effectivement, comme d’autres maladies, celle-ci peut aussi se soigner de diverses manières. Mais selon divers médecins, il est surtout, essentiel de changer ses habitudes alimentaires et sportives.

Le rhume de hanche : qu’est-ce que c’est ?

Certaines personnes connaissent cette maladie comme la synovite aiguë transitoire. Ici, la douleur se manifeste le plus sur la hanche. D’après les études de certains médecins, il s’agit d’une inflammation qui se situe  sur la membrane se trouvant à l’intérieur de l’articulation sur les hanches. En général, elle se manifeste le plus chez un garçon entre 5 ans et 15 ans. Mais cela n’empêche qu’à l’âge adulte, un homme peut aussi en être victime. Lorsque la maladie s’aggrave, elle commence à toucher le genou.  Quoi qu’il en soit, dès la première manifestation, il est préférable de faire appel à un médecin sportif.

Connaitre les causes et les symptômes de la maladie

Si le rhume de la hanche touche particulièrement les hommes et les petits garçons, c’est pour une raison. La principale cause de cette maladie, c’est la présence d’une gastro-entérite. Parfois, elle peut être causée par du micro-traumatisme. Si un enfant ou un adulte attrape un rhume de hanche, il est simple de le remarquer. Il commence tout de suite à avoir du mal à marcher. Il peut même boiter. La douleur arrive au genou et dans les jambes. Sur ce cas, l’intervention d’un médecin est toujours indispensable.

Comment soigner la maladie ?

Chaque spécialiste a sa manière de guérir un rhume de hanche. Mais il est toujours important pour l’individu touché par la maladie de faire un repos de quelques jours. Certains spécialistes peuvent conseiller l’enfant ou l’adolescent de ne plus marcher pendant quelque temps. Dans le cas où la douleur est insupportable ou si elle persiste malgré le repos, il est nécessaire de réaliser une mise en traction. Il faut également accompagner le traitement par des médicaments anti-inflammatoires. Une fois que la douleur disparaît, faire du sport devient essentiel, et cela, quel que soit l’âge de l’individu. Notons que c’est une maladie qui n’est ni héréditaire, ni contagieuse.

RGO : comment éviter les remontées acides si douloureuses pour bébé ?