L’orthodontie chez l’enfant : À quel âge commencer ?

orthodontie

Très souvent, les traitements orthodontiques se pratiquent sur des personnes adultes ou des adolescents. Même si ce type de traitement est le plus fréquent dans les cabinets orthodontiques, il arrive qu’on ait besoin de recourir à l’orthodontie pour les enfants. Mais quel est l’âge le plus indiqué pour débuter un tel traitement ? Existe-t-il des traitements orthodontiques précoces ?

Quand consulter un orthodontiste ?

Si les visites chez le dentiste sont importantes dès l’apparition des dents de lait chez l’enfant, il est aussi important de faire une consultation auprès d’un spécialiste disponible sur le site orthodontiste-paris.fr pour détecter d’éventuelles malformations de la gencive. 

Ainsi, même si les premiers rendez-vous chez l’orthodontiste se préparent un peu avant l’adolescence, des exceptions peuvent survenir et nécessiter une consultation orthodontique précoce. En tant que parent, effectuer rapidement une consultation dans l’optique de l’orthodontie pour les enfants permet d’éviter des traitements lourds plus tard. 

Certains facteurs ou comportements de l’enfant peuvent mettre la puce à l’oreille des parents. Ces faits doivent interpeler :

·        L’enfant a tendance à sucer son pouce

·       Il utilise très souvent une tétine.

Ces gestes quotidiens de l’enfant sont susceptibles d’amener des malformations de la gencive et/ou des dents. Découvrez de précieux conseils sur l’entretien de la dentition en consultant le site Dentonblog.

 

Quel âge pour débuter un traitement orthodontique ?

Contrairement à ce que beaucoup de personnes peuvent penser, l’orthodontie pour les enfants n’a pas forcément besoin d’attendre que toutes les dents de lait soient tombées. En d’autres termes, ce traitement ne se fait pas seulement à l’adolescence. 

Un traitement orthodontique peut intervenir déjà chez l’enfant selon le degré de malformation constaté par l’orthodontiste. Réalisé plus tôt, le traitement est moins coûteux, optimise la croissance de la mâchoire et permet d’obtenir un bon alignement des dents à l’âge adulte. 

7 ans, l’âge idéal pour démarrer un traitement

L’âge le plus indiqué pour démarrer un traitement en rapport avec l’orthodontie pour les enfants est compris entre 7 et 8 ans. Et pour cause, c’est l’âge parfait pour débuter un travail d’orthodontie. À cet âge, la dentition de l’enfant est en phase mixte, c’est-à-dire que l’enfant a à la fois des dents de lait stables et des dents définitives.

Aussi, c’est l’étape au cours de laquelle une consultation permet de déceler une éventuelle mauvaise occlusion ou une malformation quelconque des dents ou de la gencive. Il en est de même lors de la détection d’une déviation apparente du menton, en d’autres mots, une asymétrie croissante du visage. Dès qu’il s’agit de l’orthodontie pour les enfants une prise en charge immédiate est recommandée.

 

L’orthodontie enfant précoce

Bien qu’ils soient rares, les traitements précoces d’orthodontie existent bel et bien. Ils surviennent lorsque le cas diagnostiqué chez l’enfant est considéré comme grave. Ainsi, un traitement peut commencer dès l’âge de 4 ou 5 ans. Il s’agit par exemple d’un cas où la mâchoire inférieure de l’enfant est plus avancée que celle supérieure. Ou encore un autre cas où le menton semble pencher ; ce qui agit sur toute la symétrie du visage. Dans ces cas de figure par exemple, plus tôt l’orthodontie pour les enfants débute, mieux cela vaut, car les chances d’obtenir de bons résultats sont grandes. 

Bien que la pose d’appareil à cet âge inquiète beaucoup les parents, il n’y a pas à s’en faire puisque les douleurs ne durent pas longtemps. En plus, l’orthodontiste prescrit des antalgiques pour soulager l’enfant. Notez aussi que les appareils sont plus discrets que ceux des grandes personnes. L’enfant n’aura donc pas à craindre les moqueries de ses camarades. 

 

Le coût et les aides

Les traitements d’orthodontie pour les enfants coûtent en général très cher, surtout pour les ménages à faible revenu. Pour pallier cette situation, la Sécurité sociale et les Mutuelles assistent les parents en leur allégeant la charge. Pour obtenir ces aides, il faudra envoyer des devis à l’assurance maladie et à votre mutuelle. Toutefois, seuls les enfants âgés de moins de 16 ans sont éligibles à ce programme d’aide. 

Trousse de secours : le « kit bobo » à emmener partout
Comment occuper son enfant dans la salle d’attente ?