Trousse de secours : le « kit bobo » à emmener partout

Puisqu’avoir un enfant est synonyme de prudence à chaque seconde, il est important d’être aux petits soins aux moindres petits bobos. À la maison comme au parc, il faut rester sur ses gardes. Mais parfois, les accidents peuvent arriver, ou dans certains cas, votre bébé peut présenter des signes de maladie infantile. Ce sont des situations très courantes et banales que vivent tous les parents. Avant de courir chez le pédiatre, il est d’abord essentiel de prendre en charge soi-même les premiers soins. Pour ce faire, retrouvez tout ce qu’une trousse de secours pour enfant doit contenir.

Pour soulager les petits maux

En cas de fièvre, premièrement, il faut avoir un thermomètre dans sa boite à pharmacie. Il faut avant tout mesurer sa température avant d’administrer un quelconque médicament. En effet, à plus de 39°C, il faut consulter un pédiatre rapidement. Aux alentours de 38°C, il est conseillé d’utiliser des antalgiques préalablement recommandés par un médecin, tels que des médicaments à base de paracétamol. Pour les maux de diarrhée, dans sa trousse de secours, il faut avoir des antidiarrhéiques et des solutions de réhydratation orale. Et pour les poussées dentaires, les gels calmants sont très efficaces. Dans tous les cas, il est essentiel de bien hydrater l’enfant pour réduire au maximum les gènes qu’il peut rencontrer.

Pour soigner les plaies

Protéger un enfant 24 heures sur 24 pour qu’il ne puisse pas se blesser est une mission impossible. Il est alors indispensable d’avoir dans sa trousse de secours des produits pharmaceutiques afin de pouvoir lui venir en aide en cas de blessure. C’est pourquoi il faut avoir des désinfectants à base d’alcool ou des dérivés iodés sous la prescription d’un pédiatre. Des sprays antiseptiques sans alcool sont également disponibles pour désinfecter une plaie peu profonde. Et enfin, il ne faut pas oublier les petits pansements conçus spécialement pour les enfants.

Pour atténuer les piqûres ou brûlures

Si l’enfant se gratte à la suite d’une piqûre par un insecte, l’utilisation de crèmes apaisantes lui sera d’un grand secours. Au bout de quelques heures si tout n’est pas rétabli, il est quand même bon de prendre rendez-vous chez le médecin. Et pour les brûlures dues au coup de soleil par exemple, il est recommandé d’employer des gels antibrûlures. Dans cette situation, il s’agit uniquement des brûlures du premier degré. Pour les autres formes de brûlures plus importantes, il est impératif d’aller aux urgences sans la moindre hésitation.

Comment occuper son enfant dans la salle d’attente ?
Comment choisir un thermomètre pour enfant ?