Publié le : 30 septembre 20206 mins de lecture

Les enfants attrapent souvent des rhumes car leur organisme est encore vulnérable et construit ses défenses immunitaires. Mais comment savoir s’il s’agit d’une rhinopharyngite et comment la soigner rapidement ?

Les symptômes de la rhinopharyngite chez l’enfant


La rhinopharyngite virale se reconnaît facilement car les symptômes sont les mêmes chez tout le monde : les bébés, les enfants et les adultes. L’un des premiers signes est le nez bouché et le nez qui coule, puis viennent la toux, la fièvre modérée, et bien sûr le mal de gorge. Heureusement, la rhinopharyngite se soigne facilement chez les enfants.


Généralement, les symptômes passent tout seul au bout de quelques jours. Mais, les parents peuvent aider leur enfant à se sentir mieux en appliquant certains gestes simples, comme expliqué plus bas.


Les rhinopharyngites à répétition chez les enfants peuvent entraîner un gonflement des amygdales, des difficultés d’endormissement, notamment à cause de la toux, et empêcher les enfants de respirer correctement par le nez.

Comment savoir si c’est une rhinopharyngite bactérienne ?

La rhinopharyngite est une infection virale, donc elle n’est pas bactérienne. En revanche, il n’est par rare chez les enfants que le rhume entraîne d’autres pathologies telles que l’otite ou la sinusite, voire la conjonctivite. Cela se produit lorsqu’il y a eu une surinfection qui touche d’autres zones, comme l’oreille, les sinus ou les yeux. Si un enfant présente des symptômes de ces maladies, il est important de voir un médecin rapidement, car dans ce cas un traitement antibiotique sera sûrement nécessaire.

Quand consulter ?

Par ailleurs, une consultation médicale n’est pas toujours nécessaire en cas de rhinopharyngite. Cependant, elle peut s’avérer indispensable lorsque l’enfant tolère mal la fièvre ou qu’il présente des signes de surinfection bactérienne. Par ailleurs, les bébés de moins de 3 mois ayant la fièvre doivent toujours être emmenés chez le médecin. C’est également le cas si la fièvre dure plus de 3 jours ou qu’elle est élevée. Lorsque la rhinopharyngite persiste, avec des symptômes qui durent plus de 10 jours, une consultation doit être envisagée rapidement.

Faire baisser la fièvre


Si un enfant est malade de la rhinopharyngite, il peut avoir une légère fièvre. Il est possible de donner du paracétamol à tout enfant, quel que soit son âge, en respectant bien la posologie selon son poids. Chez les enfants de plus de 6 mois, l’ibuprofène peut être administré en remplacement du paracétamol si celui-ci est contre-indiqué. Il est néanmoins préférable de demander conseil à un médecin avant de donner un médicament à un enfant. Par ailleurs, l’habitation doit être aérée, et il ne faut pas trop couvrir l’enfant pour ne pas augmenter sa température corporelle. Le symptôme de la fièvre est celui qui disparaît le plus rapidement en cas de rhinopharyngite. Si elle persiste plus de 3 jours, il faut consulter un médecin.

Soigner le nez qui coule lors de la rhinopharyngite


Il n’y a pas vraiment de traitement permettant de stopper le nez qui coule. Si un enfant a la rhinopharyngite, il est important qu’il se mouche très fréquemment. Cela permet d’éviter les complications bactériennes, et surtout cela réduit la gêne pour respirer. Il est également recommandé de procéder à des lavages de nez réguliers. Cela peut être avec des sprays, si l’enfant est assez grand, ou tout simplement des solutés à l’eau de mer ou du sérum physiologique, appliqué en goutte.

Traiter la toux de votre enfant

Pour soigner la toux d’un enfant lors de la rhinopharyngite, il y a plusieurs solutions. Normalement, on ne donne pas de médicaments contre la toux, en revanche, il est possible de la calmer avec des sirops antitussifs. Ils sont utilisés pour les toux sèches, quand il n’y a pas de glaires. Ces sirops sont destinés à des enfants qui ont au moins deux ans. Il ne faut pas donner de sirops contenant de la codéine à un enfant de moins de 12 ans, ou à tout enfant ayant des problèmes respiratoires.

Il est aussi possible d’utiliser des traitements naturels contre la toux qui marchent lors des infections virales. Pour cela, les tisanes au miel ainsi que les pastilles pour la gorge sont très efficaces pour réduire les maux de gorge. En revanche, l’administration de produits à base d’huile essentielle est déconseillée chez les enfants. Pour en savoir plus sur les bons réflexes et les traitement du rhume chez l’enfant, cliquez ici.