Paris : des cours de Yoga pour toute la famille

Yoga

Dans un monde où les parents et les enfants sont si occupés, c’est un moyen merveilleux de passer des moments de qualité, sains et heureux, ensemble.

Pas de téléphones portables, pas d’iPads ou de télévision, pas d’autres tâches… il n’y a que vous et vos enfants. Vous serez peut-être surpris, mais cela n’arrive pas souvent au XXIe siècle.

Les enfants, les parents, et même les grands-parents ont le plaisir de pratiquer cette forme de sport ensemble et de renforcer leurs liens tout en se soutenant mutuellement et en s’amusant.

L’importance du jeu

Dans leur lutte constante pour jongler avec toutes leurs responsabilités et les nombreuses choses qu’ils doivent faire pour s’occuper de leurs enfants, les parents sont devenus des policiers et des policières.

En étant si occupés à assurer la sécurité de leurs enfants, à leur dire ce qu’ils doivent faire et ne pas faire, de nombreux parents sont devenus trop sérieux ! C’est donc le point préféré de cette activite : il enseigne aux parents comment relâcher la pression !

La réponse la plus fréquente reçu des parents après quelques cours est que les choses sont différentes à la maison maintenant, et que TOUT est plus ludique et amusant !

Pour des cours à Paris avec vos proches, faites un tour sur www.yay-yoga.com.

Combler l’écart

Cette activité est très spéciale ; c’est une occasion rare pour les parents et les enfants de s’observer et d’apprendre les uns des autres et un excellent moyen de combler l’énorme différence d’âge qui les sépare.

En la pratiquant, les rôles s’échangent beaucoup. Par exemple, en faisant le Dog Pose, les parents, qui sont généralement les meneurs, se font conduire par leurs enfants lors d’une promenade de chiens. Les enfants, qui sont généralement les receveurs, donnent à leurs parents des massages pendant qu’ils se détendent.

– Les parents peuvent voir comment leurs enfants apprennent et comment ils interagissent avec les autres enfants et les adultes. Et les enfants voient leurs parents comme des apprenants, ce qui n’arrive pas très souvent, donnant ainsi un excellent exemple à leurs enfants.

– Jusqu’à un certain âge, les enfants pensent que leurs parents sont surhumains, qu’ils ne se fatiguent jamais, qu’ils ne manquent jamais de temps ou d’argent et qu’il n’y a rien qu’ils ne puissent faire. Il est bon que les enfants se rendent compte que leurs parents ne sont pas parfaits.

– Il y a beaucoup de poses que les enfants peuvent faire et les parents ne peuvent pas, et certaines activités que les enfants peuvent faire mieux que les parents. Cela humanise le parent et allège la pression que les attentes de leurs enfants peuvent créer.
En plus de tous les autres grands avantages, tous ces gestes contribuent à soulager la tension dans la relation parents/enfants.

Enseigner ce cours

Lorsque vous donnez ce cours, insistez sur les points suivants :

1. Rassembler les gens

Pour se sentir vivant et nourri, pour sentir que vous avez trouvé votre place dans ce monde, vous devez vous sentir connecté.
Parfois, vous êtes si loin l’un de l’autre, même lorsque vous êtes assis l’un à côté de l’autre ; avez-vous déjà vu des dîners de familiaux où tout le monde est sur son appareil mobile ?
Vous avez besoin de cette activité pour vous aider à retrouver votre proximité. C’est votre mission dans le cadre de ce programme… connecter les gens !

2. Poses de groupe et de partenaires

Tout est une question de connexions !

Faites autant de poses de groupe et de partenaire que possible ! Ne perdez pas le temps précieux que les parents et les enfants passent ensemble à faire des positions individuelles. Veillez à ce qu’ils se touchent et se connectent physiquement dans chaque pose. C’est une transformation et c’est toujours plus amusant de faire cette activité ENSEMBLE !

Vous pouvez trouver des moyens de vous connecter dans toutes les poses ; face à face, l’un derrière l’autre, dos à dos, côte à côte, l’un au-dessus de l’autre, ou en se tenant la main !

Dans la plupart des poses, il est facile d’ajuster les différences de taille entre les parents et les enfants, alors soyez créatifs ! Certaines poses où vous êtes l’un sur l’autre peuvent ne fonctionner qu’avec les enfants au-dessus.

Deux parents et un grand-parent peuvent venir avec un enfant ou un parent avec quatre enfants. La plupart des poses peuvent être faites en petits groupes ou vous (l’enseignant) pouvez vous associer à un parent ou un enfant s’il y a un nombre impair.

3. Gestes d’amour

Apportez autant de gestes d’amour que possible dans la classe :

– Se regarder dans les yeux
– Coordonner le souffle
– Se tenir la main, se masser
– Partager les expériences
– Réactions positives
– Enseignement mutuel
– Se soutenir mutuellement dans les poses d’équilibre
– S’entraider pour s’étirer
– Rires et sourires
– Lors de la relaxation finale, les enfants peuvent s’allonger côte à côte avec leurs parents, en se tenant la main, ou même sur leurs parents
– Se réveiller de la détente avec des câlins et des baisers
Chuchoter de belles choses à l’oreille de l’autre.

Les aptitudes à la communication et les liens affectueux que vous développez dans l’atmosphère sûre et détendue du cours contribueront grandement à servir vos proches dans les moments de stress.

Ne pas négliger les parents

Les parents sont aussi des personnes ; ils veulent être appréciés et reconnus en tant qu’individus. Veillez à les chérir et à les valoriser, ils le méritent tellement. Les parents travaillent tellement dur et obtiennent rarement la reconnaissance qu’ils méritent. Félicitez-les et engraissez leur ego, ce sera une bouffée d’air frais pour eux dans un monde où ils ne sont la plupart du temps que critiqués.

Voici quelques idées sur la façon de s’occuper des parents :

– Appelez-les par leur propre nom, jamais par le nom de leur enfant (Amanda, et non la mère de Zoé).

– Dites-leur qu’ils progressent magnifiquement et qu’ils font bien de le pratiquer avec leurs enfants. Les parents ne reçoivent généralement pas assez de commentaires positifs de la part de qui que ce soit. Ils seront tous à vous si vous continuez à leur dire qu’ils font du bon travail !

– Montrez-leur comment aider et soutenir leurs enfants dans les poses.

– Faites-leur varier les poses pour qu’elles soient plus confortables et plus stimulantes en fonction de leurs capacités.

– Expliquez-leur les avantages des poses de yoga afin qu’ils sachent à quel point elles sont bénéfiques pour eux et pour leurs enfants.

– Aidez les parents à être calmes et à jouer ; cela contribuera grandement à faciliter l’expression des mêmes sentiments chez leurs enfants. C’est amusant d’être bête, et cela libère les adultes sérieux tout autant que les enfants !

– Concentrez-vous beaucoup sur l’interaction entre les parents et leurs enfants, en complimentant les parents sur le fait que c’est merveilleux de voir leur côté familial si soudé.

Créer une communauté

Devenir mère peut être une expérience isolante. Parfois, il faut déménager, avoir un nouvel emploi ou ne pas avoir d’emploi, tout le monde autour de vous est occupé et vous êtes doublement occupée avec les enfants. Cette activité est une occasion de rencontrer d’autres parents et de créer une nouvelle communauté de personnes partageant les mêmes idées.

Les gens viennent à votre cours non seulement pour le pratiquer, mais aussi pour la partie sociale de celui-ci. Consacrer du temps et des efforts à la mise en relation des participants est un investissement qui en vaut la peine.

Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour aider à créer une communauté et à nouer des liens d’amitié au sein de votre classe :

– Venez avant la classe et restez après ; créez l’espace et le temps nécessaires pour que les gens se connectent à un niveau personnel.

– Donnez des fiches de contact (avec l’autorisation de chacun).

– Encouragez les conversations/discussions entre les parents de votre classe sur la parentalité et d’autres sujets, en partageant des idées et en vous aidant mutuellement.


Comment prendre soin des dents de votre enfant ?
Trouver une pharmacie de garde à Strasbourg : Où s’informer ?