Quel traitement pour infection urinaire ?

infection urinaire

Une infection urinaire, ça fait mal ! Cette maladie peut toucher de nombreux organes du système urinaire (rein, vessie, prostate, urètre). En raison de leur anatomie, les femmes sont plus souvent concernées par ces infections proliférant au niveau de la vessie. Très fréquente, la cystite se caractérise par une envie fréquente d’uriner et des brûlures durant les mictions. Comment peut-on la traiter ?

Traitement par antibiotique

Si les premiers signes d’une infection urinaire se font sentir, il faut agir au plus vite pour éviter que la maladie ne s’aggrave. Le traitement par antibiotique constitue le traitement infection urinaire de choix. En effet, les antibiotiques demeurent l’unique traitement véritablement efficace contre la cystite. Un traitement monodose existe, il calme les symptômes très rapidement. Il s’agit d’une infection urinaire traitement sans ordonnance qui peut être délivré sur ordonnance suite à une (télé) consultation.

Par ailleurs, il est possible d’effectuer une analyse des urines pour identifier la bactérie responsable et adapter le traitement éventuellement. Pour l’obtention de votre traitement minute et guérir votre infection urinaire le plus rapidement possible, la consultation chez le docteur se révèle indispensable. À noter que ce type de traitement ne peut pas être vendu sans ordonnance. Toutefois, vous pouvez prendre les antibiotiques sans attendre les résultats d’analyse. Vous pouvez ainsi adapter le traitement par la suite. Consultez ce site pour plus d’informations sur ce sujet.

Les remèdes naturels

Attention, rien de tel que de consulter un professionnel de santé et recevoir un traitement cystite approprié. Soigner cette maladie sans antibiotique n’est pas évident, mais dans des cas rares, elle peut spontanément disparaître.

Le premier remède naturel consiste à bien s’hydrater. Ensuite, il existe d’autres produits naturels qui permettent de soulager votre infection urinaire. Vous avez par exemple les boissons diurétiques (thé, tisanes aux plantes, etc.) qui accélèrent la production d’urine et, de ce fait, pourraient éliminer les bactéries de la vessie. Aussi, comme complément d’un médicament pour cystite, vous pouvez miser sur les échinacées, car cette plante permet de soulager la douleur engendrée par cette maladie.

Par ailleurs, le jus de canneberge contribue à ce que les bactéries responsables des infections urinaires ne s’accrochent pas aux parois de la vessie. Vous pouvez l’utiliser soit en prévention soit en traitement complémentaire aux antibiotiques prescrits. En outre, les huiles essentielles apportent éventuellement de l’apaisement, mais ne guérissent pas la cystite. Elles sont à appliquer sur la peau. Cependant, ne les prenez pas en cas de contre-indication. Elles sont par exemple déconseillées pour les femmes enceintes.

Enfin, même si peu de traitements « naturels » ont convaincu scientifiquement, le citron et le thym sont souvent évoqués. Privilégiez donc les tisanes au thym ou autre, car au moins, cela vous fait boire davantage.

Comment soigner une infection urinaire rapidement ?

Le traitement infection urinaire le plus rapide est celui par antibiotique. Néanmoins, vous pouvez suivre quelques conseils afin de vous soulager assez vite en attendant que le médicament pour cystite fasse effet. Tout d’abord, les urines évacuent les bactéries qui se trouvent dans la vessie. Voilà pourquoi la cystite donne des envies fréquentes de se soulager aux toilettes. Mais comme il est parfois difficile d’évacuer, il est donc primordial de boire beaucoup. Eau, jus, bouillon, thé… lâchez-vous ! Même après le traitement, continuez à bien vous hydrater pour éviter toute récidive.

D’autre part, la constipation participe également aux cystites. Cela est dû aux selles stagnantes qui peuvent aboutir à la contamination des voies urinaires. Il s’agit donc de privilégier les fibres et de modérer les nourritures constipantes comme les pommes de terre, les pâtes, le riz, etc. Préférez les fruits et légumes, voire les médicaments contre la constipation. Enfin, pensez aussi à pratiquer du sport régulièrement et à vous faire masser le ventre pour la stimulation du système digestif et l’évacuation des matières fécales.

Enfin, vu que la plupart des bactéries responsables des infections urinaires chez la femme proviennent de l’urètre, veillez à maintenir une bonne hygiène dans cette zone.

Prévenir pour mieux guérir

Divers facteurs peuvent déclencher les infections urinaires. La maladie peut provenir des mauvais comportements ou habitudes favorisant le déplacement des bactéries vers le conduit urinaire ou fragilisant cette partie. Sans que l’on sache réellement pourquoi, certaines femmes ont plusieurs cystites au cours de leur vie.

Afin d’éloigner le risque de cystite, mieux vaut garder les bonnes habitudes. Premièrement, ne vous retenez pas lorsque le besoin d’aller aux toilettes se fait ressentir, allez-y immédiatement ! N’hésitez pas à vous y rendre également après un rapport intime. En effet, c’est souvent à cet instant que les bactéries se dirigent vers l’urètre pour remonter dans la vessie. Côté vestimentaire, évitez les habits trop serrés et préférez ceux en coton. Pour finir, il convient de toujours s’essuyer d’avant en arrière pour faire en sorte que les bactéries des excréments ne contaminent pas vos voies urinaires.

Paul Morlet et la caractéristique de son management d’entreprise
Comment prendre soin des dents de votre enfant ?