Quels exercices de yoga pour les enfants ?

yoga enfant
Des centres de yoga proposent des séances pour les enfants répartis sur des groupes d’âge. Des méthodes relaxantes adaptées pour les jeunes et élaborées de façon à ce qu’ils se concentrent sur les postures. L’objectif principal étant de façonner le potentiel de l’enfant afin qu’il puisse gérer le stress de la vie. Quelles sont les postures de yoga adapté pour les bambins ?

Des cours de yoga pour enfant à Paris

Initié par yay-yoga.com, des cours de yoga pour enfants ont été élaborés pour renforcer leur potentiel à affronter les malheurs de la vie. Le yoga a déjà fait des heureux chez les adultes en renforçant leur santé physique et mentale. Maintenant, des programmes de postures sont adaptés pour les jeunes et les touts petits. Les techniques d’apprentissage sont les mêmes que chez les adultes avec des échauffements, des étirements et des exercices de respiration. La différence, les coachs les apprennent à écouter leurs corps, à se calmer face à des disputes et à adapter des positions propres à l’enfant. Les exercices diffèrent de chaque tranche d’âge, mais les objectifs restent les mêmes. C’est pour améliorer le résultat scolaire, être plus performant à l’école, ou bien pour devenir un élève plus compétitif. Pour ce faire, il faut d’abord apprendre à maîtriser les postures. À la différence des adultes, le yoga enfant mise sur des exercices ludiques, faciles et plein d’animation en tout genre. Pour les touts petits, les coachs ajoutent des musiques de fond, des contes, parfois des marionnettes pour les motiver. Chez les jeunes, il n’est pas question de surpasser les efforts. C’est juste pour les apprendre à mieux vivre sans terminer les exercices jusqu’à la fin. Dans le cas où l’enfant ressentait de l’inconfort, il faut les aider à être à l’écoute de son corps et à réaliser les postures avec douceur. En revanche, le yoga sera assimilé à une activité de loisir et de détente, car d’autres enfants préfèrent rigoler pendant les séances. Malgré ces moments d’attente, les enfants réussissent à terminer la séance et se sentent relâchés avant tout.

Comment encourager les enfants à maîtriser les postures ?

À la différence des adultes, l’emploi du temps des enfants est plutôt surchargé, car il y a les devoirs, les sports scolaires, les sorties bibliothèques ou autres loisirs. Si les parents les autorisent à faire des cours de yoga pour enfant, c’est pour profiter des moments d’apaisement total, pour se déstresser et lâcher les tensions. Pour les enfants, la pratique du yoga est un peu facultative, mais c’est juste pour les motiver, qu’ils doivent être accompagnés par leurs parents ou leurs amis. Réalisés en famille, les cours de yoga pour enfant à Paris sont utiles pour renforcer les liens et la cohésion. C’est aussi pour passer un bon moment ensemble. Le but n’est pas d’être performant ou de tester ces limites. Il n’est pas question non plus d’exécuter toutes les postures, mais au moins, l’enfant apprend à les maîtriser à sa façon. Parmi les méthodes appliquées par les coachs, les enfants apprécient les postures ayant des noms d’animaux ou liées aux plantes. Ainsi, il y a les positions du papillon, de la vache, de l’arbre ou du lion. En effectuant les exercices, les animateurs ajoutent des histoires enfantines qui les font rire. Le yoga pour enfant est plutôt ludique et les aide à déstresser, redonne de la vitalité, se ressourcer de nouveau et pour être prêt à un nouveau départ.

Comment débuter une séance de yoga pour enfant ?

Débuter une séance de yoga pour enfant à Paris commence par des échauffements. Cela permet de réveiller les muscles et pour éviter de se blesser pendant l’exécution des postures. L’autre raison, c’est pour que les petits bambins se concentrent petit à petit à la séance, faire le vide et s’étirer en douceur. Des exercices d’échauffement peuvent être assimilés à un état de grand froid. Pour ce faire, il faut tendre tous les muscles en agitant les bras et les enrouler vers les épaules par les doigts de la main. Il faut recommencer jusqu’à ce que l’enfant soit détendu. Ensuite, l’exercice devient intense, car les muscles vont être contractés durant quelques secondes. Puis, il faut relâcher le corps en tendant la main sur le bout des doigts. Il faut relâcher les deux bras en prenant la position immobile du tadasana. Il faut recommencer l’exercice pendant quelques secondes. La seconde phase de la séance commence avec des postures plus dynamiques. Dans cette série, il faut se frotter les mains pour créer de la chaleur et les placer en haut sur la tête et en frottant les cheveux. Le frottement doit continuer au niveau du visage, des oreilles, du nez jusqu’aux épaules. Puis, vient le tour du ventre, de la hanche et des cuisses. Pour réveiller l’énergie intérieure de l’enfant, il faut faire un massage doux sur le visage, la nuque et les épaules. L’exercice s’achève en tapant à l’aide du plat de la main au niveau des bras. Le mouvement des tapettes continue sur le ventre, les cuisses et les hanches. Toutes les séries de mouvements doivent s’accompagner d’un exercice de respiration profonde. C’est la base de toutes les postures de yoga quels que soient les styles et cela s’applique aussi lors d’une séance dédiée pour les enfants.

Les postures courantes et faciles pour les enfants

Il existe des postures dites classiques, issues du hatha yoga et qui sont adaptées pour les enfants. Ces positions empruntent le plus souvent des noms d’animaux. Dans la pratique du yoga, il n’est pas nécessaire de les réaliser, néanmoins, quelques enchaînements doivent être exécutés dans la joie. Les plus connus de ces exercices sont les postures du chat, du papillon, du serpent, du flamant rose, de l’arbre, etc. Le chat consiste à se tenir sur ses quatre membres et en prenant l’une des mains à masser doucement le dos par le bout des doigts. Dans cette position, il faut étirer le ventre vers le bas tout en expirant pendant quelques secondes. La position du papillon consiste à joindre les pieds l’un sur l’autre, dont les cuisses en position ouvertes en forme de losange. Pour relâcher, il faut ouvrir doucement les jambes à la manière d’un papillon qui s’envole. Pour exécuter la posture du flamant rose, il faut se tenir sur une jambe bien droite. L’autre pied doit être accroché à l’intérieur du genou ou de la cuisse. Les mains doivent être bien tendues et se touchent sur le bout des doigts et au-dessus de la tête. La posture se réalise en quelques secondes accompagnée d’un exercice de respiration et de méditation. L’exercice du serpent consiste à s’allonger le long du corps, le ventre vers le bas et les bras sont posés au-devant. Les coudes doivent être en parallèle avec les épaules. Pendant quelques secondes, il faut bouger en relâchant doucement le buste tel un serpent avec une bonne dose d’inspiration et d’expiration. Puis, il faut se remettre de nouveau à plat sur le ventre.

À quel âge faut-il commencer le yoga ?

La pratique du yoga chez les jeunes enfants n’a pas les mêmes objectifs que chez les adultes. Il n’est pas question de leur enseigner des styles sportifs dynamiques, mais une combinaison des différents styles est la bienvenue. Les exercices sont souvent exécutés sous forme de jeu ludique. Pour les initier, ils doivent être accompagnés par leurs parents et entourés par des autres enfants du même groupe d’âge. Chaque tranche d’âge d’enfant dispose de cours de yoga spécifiques et adaptés à leur morphologie. Même les touts petits peuvent commencer avec le baby yoga. L’idéal est qu’ils commencent à partir de 3 ans. Ainsi, ils seront groupés par tranche d’âge de 3 à 5 ans, de 6 à 11 ans, de 12 à 15 ans, etc. Le premier groupe des 3 à 5 ans consiste à réaliser des postures animalières avec douceur. Pour attirer leur attention, les animateurs peuvent lire des contes, chanter des hymnes familiers, ou bien faire bouger des marionnettes. Parfois, l’ambiance tourne à la rigolade, mais l’essentiel est de passer un bon moment avec ces marmailles. L’exercice pour le deuxième groupe est axé sur des jeux ludiques, des pratiques visuelles accompagnées de musique de fond afin d’éveiller leur esprit. Les étirements et les relâchements se succèdent sans trop forcer et pour que les enfants ressentent l’énergie vitale dans leurs corps. Cela les aide à retrouver l’équilibre et la confiance en soi. Sachez que les séances de yoga aident avant tout à renforcer la cohésion d’équipe et structurer le pouvoir psychique.


Achat de matériel médical : choisir son abaisse langue
Quel traitement pour infection urinaire ?