Pourquoi faire appel à un psychologue pour enfants ?

Un enfant comme un adulte peut rencontrer des difficultés à un certain moment de la vie. En effet, plusieurs raisons peuvent pousser les parents d’envisager une consultation chez un psychologue avec leurs enfants. Toutefois, il convient de connaître dans quelles situations exactement cette démarche est nécessaire et comment se déroule la thérapie.

À quel moment faire appel à un psy pour enfant ?

L’enfance et l’adolescence en particulier, sont des phases de développement où l’instabilité émotionnelle est omniprésente. Chacune de ces étapes représente un véritable défi pour les enfants et leurs familles. Parfois, certaines situations ont plus d’influence sur le comportement de l’ado. Dans ce cas, il est important de rester attentif à son égard. Bien qu’une écoute active de la part de ses proches soit déjà un énorme effort, certains événements nécessitent l’assistance d’un psychologue pédiatrique. Les circonstances peuvent être nombreuses et d’origines différentes. Il est possible de contacter un professionnel quand l’enfant se retrouve dans une impasse morale ou lorsque les parents se sont séparés, par exemple. Le soutien apporté par le psy est également valable pour chaque membre de la famille, en raison du bouleversement causé par les problèmes de l’enfant ou de l’adolescent. Lorsque de nombreux troubles commencent aussi à se manifester tels que les troubles de l’attention, du sommeil, de l’apprentissage ou la dépression, il est fortement recommandé de se retourner vers un spécialiste. Souvent, la consultation est conseillée par l’établissement scolaire du fait que les parents remarquent rarement la détresse que peuvent rencontrer leurs progénitures.

À partir de quel âge un enfant peut-il consulter ?

Il n’existe pas vraiment d’âge idéal pour se rendre chez un psychologue pédiatrique. Selon ce genre de professionnel, même les nourrissons peuvent trouver des avantages pendant une séance. Quand les parents constatent une difficulté ou une attitude inhabituelle chez leur bébé, ils ont le droit de contacter aussitôt un psychologue. En effet, les bébés bien qu’ils ne peuvent pas encore s’exprimer correctement, ressentent également des émotions et ils possèdent des façons propres à eux pour communiquer avec leur entourage. Dans la plupart du temps, un trauma survenu au moment de l’accouchement comme une naissance prématurée ou une autre raison peuvent engendrer des gènes sur la qualité de la relation parents-enfants dès les premiers mois. Si des mesures ne sont pas prises à temps, cette relation risque de dégringoler au fur et à mesure que l’enfant grandira. Dans ce cas, il est important de demander directement l’aide d’un spécialiste dès le plus jeune âge afin de bénéficier d’un accompagnement personnalisé pour les parents et pour les enfants.

Comment se déroule ce type de thérapie ?

La première rencontre avec un psychologue pédiatrique est souvent tant redoutée par les parents. Pendant cette première consultation, les parents et l’enfant seront amenés à expliquer la source de leur présence. Le psy tente ensuite d’instaurer un dialogue sans conflit avec l’enfant et ses parents afin d’adoucir l’atmosphère. Les échanges se poursuivront afin de savoir petit à petit les réelles causes du problème. Parfois, il est possible que le spécialiste demande un entretien privé avec l’enfant pour qu’il puisse s’exprimer librement sans le regard approbateur de ses parents. Bien entendu, le psychologue discutera seul avec les parents pour leur faire part des principaux soucis et ressentis du petit. Par ailleurs, l’histoire peut remonter depuis la grossesse ou l’accouchement, les premiers jours d’école ou les premiers gestes de l’enfant. Le professionnel commence son diagnostic en observant uniquement les comportements et les sentiments de l’enfant pour ensuite évaluer les interactions réalisées avec les parents. De cette manière, chacun à tour de rôle peut se libérer de tous ses craintes, doutes et appréhensions pour que le psy puisse donner son point de vue et trouver rapidement une solution adéquate. Le but d’une psychothérapie est également de faire comprendre à l’enfant que tout le monde est présent pour l’aider et non l’exclure.

Quel est le rôle des parents pour le bon déroulement des séances ?

Dans cette approche thérapeutique, les parents détiennent un rôle crucial. En effet, durant les premières visites, les parents sont inclus dans la démarche et comptés parmi les prises en charge. Lors de la première consultation, la présence des deux parents est requise. De cette façon, il est plus facile pour le psychologue pédiatrique de comprendre en détail l’histoire de l’enfant et son environnement. En réalité, ce dernier est enfermé dans une histoire familiale dont il est possible que des personnes fassent barrage pour lui venir en aide. Dans la plupart du temps, un traitement est attribué à l’enfant et les parents sont chargés de les surveiller afin d’en connaître les évolutions. D’habitude, les thérapies familiales sont mises en place afin d’accompagner au mieux l’enfant et ainsi garantir le succès des démarches entreprises. En cas d’échec, d’autres mesures seront adoptées pour qu’enfin chacun puisse apprécier et vivre pleinement leur vie en tant qu’adolescent, enfant et parent.

Pourquoi faire appel à un psychologue pour enfants ?
Pourquoi faire appel à un psychologue pour enfants ?